jeudi 27 janvier 2011

A quand une révision des limites de vitesses sur nos routes?



Pourquoi une révision?? Simplement parce que les limites sont présentement hypocrites et discréditent le code de sécurité routière. Elles ne sont plus adaptées et non respectées par 99% des conducteurs de toute façon.
Le terme « maximum » est ridiculisé,  et la signalisation a perdu toute crédibilité, peu importe le secteur : sur les autoroutes mais aussi dans les quartiers résidentiels ou les enfants jouent et ou le risque d’accidents fatal est plus grand.

Les limites de vitesses ne réfletent plus la réalité et les besoins de la population en 2011.  Ces limites ont été établies à partir de certaines notions qui ne sont plus valides aujourd’hui et doivent donc être révisées.
Savez vous que la première limite de vitesse de l’histoire était de 16km/h ?? Heureusement elle a été révisée depuis le temps, plusieurs fois d’ailleurs. Nous sommes prêts pour une nouvelle révision.

Il faudra mettre en place les limites de vitesses variables sur les grands axes achalandés qui seront ajustables selon la densité du trafic et les conditions routières. Aussi si simple que sa. Prenons exemple de l’autoroute 20 entre Québec et Montréal. Lorsque les conditions le permettent, la limite pourrait passer à 130km/h sur des panneaux électroniques disposés en bordure de la route. Et lors de conditions difficiles, on redescend à 90 ou 100km/h..
Il faudra aussi un changement dans la mentalité et s'assurer que ces nouvelles limites sont respectées. Terminé la tolérance lors du dépassement de la limite.

Aux défenseurs de l’environnement que j’entends déjà se plaindre d’une augmentation de la pollution, il faut penser aux voitures hybrides et électriques, aux efforts des constructeurs qui réduisent de beaucoup les émissions des véhicules et augmentent leur rendement énergétique.  La révision des limites de vitesses si elle est faite intelligemment, pourra réduire les bouchons de circulation et donc, la pollution aussi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire